Le fonds réparation ecosystem

Mise à jour : 15/02/2022

Renforcer le réflexe réparation chez les consommateurs et augmenter le nombre d’interventions hors garantie, ce sont bien les objectifs du dispositif d’incitation financé par le fonds réparation ecosystem. Pour y parvenir, les clients bénéficient du bonus réparation de manière immédiate, puisqu’il est déduit de la facture. Le réparateur se fait ensuite rembourser la différence par l’éco-organisme concerné. 

Les éco-organismes sont les structures privées à but non lucratif qui ont été désignées par les Pouvoirs publics pour coordonner la mise en place du dispositif d’incitation à la réparation découlant de la loi AGEC de 2020.

Le fonds réparation ecosystem : qui l’approvisionne, qui le gère ?

En tant qu’éco-organisme agréé par les Pouvoirs publics, ecosystem coordonne depuis 16 ans la filière française de recyclage des équipements électriques et électroniques. Les fabricants qui adhèrent à ecosystem nous versent chaque année une éco-participation, ce qui permet de mutualiser les moyens pour financer et mettre en œuvre la collecte, la dépollution et le recyclage de leurs produits lorsqu’ils deviennent usagés.  

C’est le même principe de financement collectif qui s’applique pour le fonds réparation ecosystem : nos adhérents, et plus particulièrement les fabricants de produits électriques et électroniques ménagers, approvisionneront le fonds chaque année. 

Ce dernier, géré par ecosystem, a pour ambition de financer le dispositif d’incitation à la réparation auprès des français. Concrètement, le fonds permet de rembourser les bonus aux réparateurs labellisés QualiRépar qui ont réalisé des interventions éligibles, mais aussi à sensibiliser le grand public à l’intérêt de la réparation, et à valoriser les métiers de la réparation grâce à des campagnes de communication.