DEEE non dépollués ni recyclés : encore trop d’erreurs de tri

12 janv. 2022

Une estimation du volume et du type de déchets d’équipements électriques (DEEE) qui, victimes d’erreurs de tri, terminent incinérés ou enfouis, traités comme des déchets non dangereux, met en évidence que de trop nombreux DEEE ne sont ni dépollués ni recyclés. 

D’après une étude récente1  sur le gisement de déchets d’équipements électriques et électroniques (Quels sont-ils ? Où se trouvent-ils ? Que deviennent-ils ? En quelle quantité ?), nous estimons à 12% la part des appareils électriques ménagers qui finissent enfouis ou incinérés. Cela représente 181 000 de tonnes de DEEE. Il s’agit très majoritairement de petits appareils électriques. 

On estime ainsi que : 

  • 120 000 tonnes de DEEE sont jetés en mélange avec les ordures ménagères résiduelles (la partie non recyclable / non dangereuse des déchets ménagers). 
  • 39 000 tonnes sont déposées dans les bennes « tout-venant » en déchetterie (bennes dédiées aux déchets ne bénéficiant d’aucune filière de recyclage). 
  • 12 000 tonnes sont collectées en mélange avec des encombrants et ne font l’objet d’aucun tri. 
  • Au moins 9 000 tonnes se retrouvent dans les collectes sélectives des papiers et emballages ménagers. 
  • 1 000 tonnes se retrouveraient en mélange avec des déchets d’activités économiques non triés (soit les déchets professionnels non dangereux, « DAE », anciennement appelés « DIB »).

Une analyse photo de petits appareils électriques identifiés dans les ordures ménagères met en évidence le top 10 des équipements les plus victimes d’erreurs de tri : 

  • smartphones
  • multiprises
  • jeux et jouets électriques
  • mixeurs
  • claviers
  • machines à café
  • manettes de console
  • chargeurs de téléphone
  • calculatrices
  • lecteurs, graveurs CD / DVD

On retrouve aussi beaucoup de câbles électriques. 

Et les DEEE professionnels ?

Du côté des DEEE professionnels, même constat : 32 000 tonnes partent en élimination soit 10% du gisement. Ils sont collectés en mélange avec les DAE, déchets non dangereux des professionnels, essentiellement issus du BTP. 


Nous ne relâchons pas nos efforts de sensibilisation de tous les particuliers et professionnels afin qu’ils aient conscience des enjeux du recyclage des appareils électriques et des solutions qui s’offrent à eux. Nous continuons par ailleurs à développer des solutions de collecte de manière à rendre accessible le plus simplement possible au plus grand nombre le recyclage des appareils électriques.
 

1 Étude réalisée par Sofies pour les éco-organismes ecosystem et Ecologic, révisée en septembre 2021. Elle concerne les équipements électriques et électroniques ménagers et professionnels.