La réparation

La réparation

ecosystem soutient toutes les actions qui permettent de réduire l’empreinte environnementale de nos produits. La réparation prolonge la vie des appareils et évite ainsi l’extraction de nouvelles ressources naturelles. Lorsqu’un appareil tombe en panne, la réparation doit donc toujours faire partie des options à étudier.

Prévenir la panne

On ne le dira jamais assez, la plupart des appareils électroménagers s’entretiennent. Des problèmes d’obstruction dues aux poussières, au tartre ou aux aliments par exemple fatiguent les composants si on ne procède pas régulièrement aux opérations de nettoyage recommandées par les fabricants.

Entre une fois par mois et une fois par an, les fabricants de réfrigérateurs recommandent de dépoussiérer la grille noire à l’arrière de l’appareil au moins 1 fois par an, à l’aide d’un chiffon. Pour les aspirateurs sans sac, il est parfois nécessaire de nettoyer les filtres une fois par mois.
Bien entretenir ses équipements
Bien entretenir ses équipements

Le groupement des marques d’appareils pour la maison (gifam) propose un guide dans lequel vous retrouverez de bons conseils pour chouchouter vos équipements. Sinon vous pouvez aussi vous reporter à la notice de votre appareil. En cas de perte, toutes les grandes marques proposent de la télécharger sur leur site internet.

Nos conseils pour bien réparer

La réparation est dans l’air du temps et c’est bien ! De nombreux fabricants ont pris l’initiative de partager la documentation technique de leurs équipements et d’accroître la durée de disponibilité des pièces détachées ce qui encourage le recours à la réparation. La réglementation évolue aussi, avec la création d'un fonds réparation.

Hors ou sous garantie ?

Que votre appareil soit hors ou sous garantie, la première étape dans le processus de réparation consiste toujours à diagnostiquer la panne. Dans ce domaine, de plus en plus d’aides au diagnostic sont proposés sur internet. N’hésitez pas à les consulter si vous n’arrivez pas à trouver la réponse dans la notice de votre appareil.

Si votre appareil est sous garantie : munissez-vous de votre facture d’achat et contactez soit le magasin où vous avez acheté votre appareil, soit le fabricant. 

Lorsque vous êtes hors période de garantie : plusieurs options sont possibles en voici trois exemples :

  • Le choix de la démarche solidaire. Vous avez peut-être à côté de chez vous une structure solidaire comme Envie spécialisée dans la réparation de l’électroménager. Faire appel à ce type de structure c’est faire le choix une démarche solidaire et environnementale.  
  •  Le choix de la proximité. Vous avez probablement un réparateur à côté de chez vous. Si vous n'avez jamais fait appel à ses services, renseignez-vous avant de le contacter. Via son site web, les agréments de marques mis en avant, une labellisation ou via des avis sur les réseaux sociaux, forums ou annuaires. Vous pouvez aussi le joindre par téléphone pour évaluer son rôle de conseil.  
  • Le choix de l’entraide. De nombreuses initiatives du type Repair Cafés voient le jour grâce à l’intervention de bénévoles passionnés. N’hésitez pas à vous renseigner car ces rendez-vous de la réparation constituent de bonnes opportunités pour sauver un appareil. 

Bientôt une aide financière et un annuaire pour rendre accessible à tous la réparation

Afin de simplifier et fiabiliser l’identification de réparateurs partout en France, nous sommes en train de mettre en place un réseau de réparateurs labelisé "QualiRépar".

Faire appel à ces réparateurs vous permettra de bénéficier d'une aide financière à la réparation des appareils hors garantie. Un montant forfaitaire sera directement déduit de votre facture par le réparateur labélisé.

Dès début 2023, vous pourrez retrouver sur notre site l'annuaire des réparateurs QualiRépar et bénéficier de cette aide.

En savoir plus

Dès l'achat, choisissez un appareil plus facilement réparable

L'indice de réparabilité, obligatoire depuis le 1er janvier 2021 pour les lave-linges, téléviseurs, smartphones, ordinateurs portables et tondeuses à gazon, permet de savoir dès l'achat si un appareil est facilement réparable, grâce à une note sur 10.

Piloté par l’Ademe, un groupe de travail s’est réuni pendant 2 ans afin de définir des critères et une méthode solide. La note donnée par l’indicateur mesure pour chaque appareil :

  • la disponibilité de la documentation,
  • la « démontabilité »,
  • la disponibilité des pièces détachées,
  • le prix des pièces détachées,
  • un critère spécifique à la catégorie d’appareil concernée.

Plus la note est élevée, plus l’équipement sera réparable. Une aide précieuse à l'achat !

En savoir plus